Agenda du Conseil

Aucun évènement à venir!

Accueil Mairie

14 grande Rue
25260 Montenois
Tel : 03 81 93 46 23
Fax : 03 81 93 17 87

Horaires :

Lundi, Mardi,  Jeudi :
08h00 à 12h00 et 13h00 à 18h00
Mercredi :
08h00 à 12h00 et 13h30 à 17h30
Vendredi :
08h30 à 12h00 et 13h00 à 18h00

Courriel :

mairie.montenois[at]wanadoo.fr
remplacer [at] par @

Bibliothèque

Heure d'ouverture de la bibliothèque :

  • lundi de 17h30 à 19h30
  • vendredi de 16h30 à 18h30

Demain, les plus de 60 ans prendront une place prépondérante dans nos bourgs

(15 millions de personnes ont plus de 60 ans aujourd’hui, nous serons 20 millions en 2030).

Les communes doivent donc se préparer. Le vieillissement de la population et la proportion croissante des plus de 60 ans dans notre village doit nous interroger sur la place des « ainés, vieux, séniors, retraités »

Beaucoup de personnes sont venues habiter au village pour s’éloigner des villes, et ce dès les années 60-70. Demain, c’est donc les villages périurbains qui auront la part la plus importante de personnes âgées.

Nous nous devons de réfléchir et travailler ensemble sur cette problématique qui ne date pas d’aujourd’hui, mais qu’il va falloir aborder sans tarder.

Notre village doit se bâtir en englobant toutes les tranches d’âges.

Adapter la commune au vieillissement ne peut pas non plus se limiter à la seule approche de la dépendance, celle qui conduit en maison de retraite médicalisée.

Ceux qui ont dû se contraindre à placer un parent en maison de retraite n’ont pas envie de se projeter dans cet avenir pour eux-mêmes.

            Cela doit nous inciter, nous, nouvelles générations de retraités à mieux anticiper pour nous-mêmes ces ruptures (retraite, veuvage, perte d’autonomie) pour moins les subir.

Nous devons avant tout nous organiser, organiser le village pour mettre en avant la prévention, qui permettra de retarder ou de compenser la perte d’autonomie de telle sorte que les personnes puissent vivre chez eux le plus longtemps possible.

L’enjeu est d’arriver à la mixité générationnelle. Des jeunes vont avoir envie d’un pavillon, on aura besoin pour cela d’une rotation au sein des lotissements. Cela nécessite que les propriétaires actuels qui deviendront moins mobiles, aient envie de rejoindre le centre bourg. Les personnes âgées pourront revenir au centre du village, où elles trouveront une offre complémentaire en termes de services, de commerces, de soins...

Il faut que nous ayons en tête, qu’une personne qui prend sa retraite aura encore 20 à 30 années de vie, plutôt en bonne santé.

RENDEZ-VOUS LE SAMEDI 7MARS 2015 à 15H au CENTRE SOCIOCULTUREL

L'Editorial de mai 2014

La réforme scolaire

La réforme ne répond en aucune manière aux projets ambitieux qu’ont les parents, d’une éducation d’abord faite pour l’enfant.

En tant qu’élus, nous sommes confrontés aux difficultés et aux contradictions de cette réforme.

Malgré l’engagement des habitants de notre Commune, des ses élus, de l’ensemble des acteurs de l’éducation et du loisir éducatif, nous sommes dans l’impossibilité de l’appliquer.

C’est pourquoi, nous n’appliquerons pas cette réforme comme on nous le demande.

Nous sommes convaincus, que l’école de la réussite de tous, doit se faire durant le temps scolaire obligatoire assuré par les personnels de l’Education nationale.

C’est la condition de l’égalité sur tout le territoire national. La réforme tel quelle serait imposée, favoriserait la territorialisation de l’éducation et porterai en elle l’accroissement des inégalités entre les communes, et donc entre les enfants du pays. De plus, il apparaît clairement aujourd’hui qu’elle instaure la confusion entre les missions du service public d’éducation nationale et celle du périscolaire, la concurrence entre les enseignants et les animateurs, au détriment de la qualité de l’éducation apportée à nos enfants.

Le chantier de la réflexion sur les temps éducatifs doit être réouvert dans une clarification des spécificités et des fonctions de chaque espace, dans le dialogue et la négociation avec l’ensemble des acteurs concernés.

Dans notre Commune, nous agissons et continuerons à agir pour assurer à tous les enfants l’accès aux loisirs éducatifs de qualité et leur permettre de se construire dans un environnement culturel riche.

Pour assurer l’égalité sur tout le territoire, c’est à l’Etat d’intervenir à partir de ce que font déjà les Communes.

 

Depuis des mois, nous échangeons avec la population de notre Village sur cette réforme. Il en ressort que l’attachement des citoyens au caractère national de l’éducation scolaire et à la réussite de notre jeunesse est fortement ancré, qu’ils refusent la déstructuration libérale de l’éducation que l’on veut nous imposer et leurs propositions, pour construire enfin l’école de la réussite.

 

Danniel Jeannin

Maire de Montenois

Liens rapides

Restauration

Plannings à renseigner

Club Ado

Demandez le programme

Centre de Loisirs

Le P'tite Ruche - Informations

Informations

Diffusion d’informations générales

Les Arrêtés

Publication des arrêtés municipaux et préfectoraux